• Aliaé

Transcription - Oh la la ! Episode 11

Ecoute l'épisode 11 ici.


Bienvenue dans Allô Aliaé !

Dans cette section de mon podcast, je réponds aux questions des non-francophones sur la langue et la culture françaises.

Alors récemment, une élève m'a posé une question en cours qui m'a fait beaucoup rire et que j’ai trouvé très intéressante. Donc j'ai décidé de dédier un épisode d'Allô Aliaé pour répondre à cette question que se posent beaucoup de non-francophones.

Alors, voilà, sa question c'était : "Nan mais Alice, les Français ils disent vraiment "Oh la la" ?!"

Alors OUI, les Français ils disent vraiment "Oh la la" mais NON ils ne savent pas que c'est quelque chose de typiquement français. Moi-même je l'ai appris à mes dépens quand un jour devant plein d'Espagnole·s, je me suis exclamée un grand "OOOOh la laaaa !" Et que tout le monde a explosé de rire et moi en face, je comprenais pas ce qui se passait et pourquoi c'était si drôle que je dise ça.

Parce qu'effectivement, pour moi, c'était quelque chose de très spontané, très naturel. Ici j'exprimais plutôt l'admiration et par exemple, vous pouvez très bien dire, si vous avez envie de montrer votre admiration devant quelqu’un pour son aspect physique ou pour quelque chose qu'il ou elle a fait, vous pouvez dire "oh la laaaa, mais t'es drôlement chic aujourd'hui !"

Mais on peut très bien utiliser ce même « Oh la la » pour exprimer plein d'autres émotions, plein d'autres sentiments. Je vais faire plusieurs exemples, et puis ça peut être un petit jeu pour vous d'essayer de savoir quelle émotion je transmets.

Par exemple :

- "Oh la la, c'est pas vrai !!" premier exemple ;

- deuxième exemple : "Oh lala ma pauvre...",

- troisième exemple : "Oh la la lala, nan nan nan, mais c'est pas vrai !"

J'ai exprimé trois autres émotions complètement différentes avec cette même interjection qui est extrêmement naturelle.

Donc première émotion quand on veut montrer sa surprise, « oh la la, c'est pas vrai !" à quelqu’un qui vient de nous donner une nouvelle à laquelle on ne s'attendait absolument pas.

Ou alors, on peut exprimer la pitié la compassion "Oh la la ma pauvre..." à une personne qui vient de nous raconter un malheur, une chose très dure qui lui est arrivée.

Tout à l'heure j'ai parlé de l'admiration qu'on peut éprouver, mais on peut aussi exprimer avec ce « Oh la la », un désespoir, une réaction à un événement qui nous arrive "Oh la la lala,, mais non mais c'est pas vrai !"

Et pour chaque « Oh la la » on entend que c'est le ton avec lequel c'est prononcé qui va nous indiquer quelle est l'émotion qu'on a envie de transmettre.

Une autre chose très intéressante à remarquer, c'est que, plus l'émotion est forte et plus la personne va prolonger le dernier "a", avec un "Oh la laaaaaaaa" (sur différents tons).On aura toujours ce même réflexe de prolonger ce dernier "a", cette dernière syllabe prononcée, parce que c'est une règle générale en français sur l'accentuation du français, une règle phonétique qui dit que c'est la dernière syllabe prononcée qui est la plus accentuée, c'est celle qui est un petit peu plus loooongue, c'est celle qui sera la mieux entendue d'ailleurs quand on est dans une conversation.

Faire toujours très attention à cette dernière syllabe dans les mots qu'on prononce parce que c'est bien celle qui est la plus entendue par nos interlocuteurs et interlocutrices francophones.

Un petit exercice à faire pour s'approprier l'accent français, les tons, la tonalité avec laquelle on s'exprime, ça peut être de travailler justement ce "oh la la" et d'essayer d'exprimer les différentes émotions qui nous traversent avec ce "Oh la la".

Merci beaucoup en tous cas à mon élève, qui se reconnaîtra, pour cette question qui nous a beaucoup rire en cours et qui me permet de transmettre quelque chose qui est important pour moi, aux non-francophones.

J'espère que cette réponse vous aidera à mieux comprendre le français et les Français et les Français·es !

A bientôt !


3 vues0 commentaire