• Aliaé

La grammaire c’est comme le pilates

Tu vas me dire « Mais Alice, quel est le rapport entre la grammaire de la langue française et un sport de musculation ?! »


Pronoms vs gainage...


Laisse-moi te raconter une petite histoire…

En 2021, j’ai commencé à avoir mal au genou quand je faisais de la randonnée en montagne, une activité que j’aime, qui me fait du bien et me ressource en me reconnectant à la nature. En plus d’être franchement désagréable, cette douleur au genou m’empêchait de profiter du paysage et m’obligeait à réduire de plus en plus la durée de mes balades et donc ma capacité à explorer et découvrir de nouveaux territoires, de nouveaux points de vue.

Au début, j’ai laissé passer un peu de temps pour voir si ça pouvait « passer tout seul » et comme je commençais à avoir mal dans ma vie de tous les jours, au quotidien, j’ai fini par en parler à ma kiné. Après avoir ausculté mon genou, ma kiné m’a dit : « Tu n’as aucun problème avec le genou. Ton problème, c’est que tu n’es pas assez musclée autour du genou donc les articulations de ton genou compensent et fatiguent. Tu dois muscler tes jambes et mieux contrôler ton corps en général pour mieux l’utiliser. Essaye le pilates. »


gif

J’ai donc (re)commencé le pilates en janvier, même si je ne trouvais pas ça sexy ou fun et que ma première expérience (il y a plus de 5 ans !) n’avait pas été très bonne. Et voilà, un mois plus tard, je peux te dire que c’est la meilleure décision que j’ai prise en 2022 (bon ok pour l’instant 2022 c’est seulement 1 mois…mais c’est bien déjà !).


Bilan 1 mois après le début des cours :

1. je n’ai plus mal au genou au quotidien

2. ça me donne confiance que, dans quelques mois, je n’aurai plus mal non plus en faisant de la randonnée

3. je sens que mon corps est déjà un peu plus tonique et c’est une super sensation

4. je passe un moment très sympa avec la prof et l’autre participante

5. et finalement je ne souffre pas et je trouve le pilates plutôt rigolo

Là, à ce moment précis, tu penses que j’ai complètement changé d’orientation professionnelle et que je vais devenir prof de pilates… et tu as même oublié que cette histoire avait un lien avec le français !

Eh bien non ! Maintenant nous allons jouer à un jeu : remplaçons le mot genou par français, pilates par grammaire, corps par cerveau, jambes par compétences, et randonnée par… une activité que tu aimes faire dans le pays francophone où tu vis. Pour notre jeu, remplaçons randonnée par krav-maga (ça donne pas la même impression que le pilates hein ?!).

gif


Solution du jeu :

« Tu as mal à ton genou/français ? Tu ne te sens pas à l’aise pour faire de la randonnée/du krav-maga parce que tu penses que ton français n’est pas « assez bon » pour comprendre les instructions ? Peut-être que ton français n’est juste pas assez musclé parce que tu ne l’utilises pas beaucoup… Eh bien, essaye le pilates/la grammaire ! Muscle ton corps/cerveau et fais travailler toute ta jambe/toutes tes compétences en français ! »


En travaillant ton français avec un peu de grammaire, tu prends le contrôle de ton apprentissage du français et tu renforces tes compétences globales : écrire un mail, comprendre une émission, parler avec des collègues, comprendre ce que dit le prof de krav-maga…. Travailler un point de langue, ça ne paraît peut-être pas fun ou sexy mais tu peux aussi beaucoup t’amuser si la/le prof le transmet de manière ludique... et que tu acceptes de jouer.

Et petit à petit, tu sens les effets positifs : une petite interaction réussie avec le chauffeur du bus, un podcast écouté sans pause, une conversation avec un·e collègue un peu plus longue et personnelle que d’habitude… Ces effets positifs (si tu sais les observer) sont des petits plaisirs qui te donnent la confiance et l’envie de continuer à t’améliorer en français pour réussir à faire, en français, les activités que tu aimes, explorer des « territoires » et t’ouvrir à de nouveaux points de vue.


Mais n’oublie jamais que le pilates/la grammaire est seulement un outil, un moyen...pas l’objectif final ! Je n’oublie pas que le pilates est un moyen pour moi de pouvoir faire de la randonnée sans douleur.

N’oublie pas que la grammaire et les cours de français sont un moyen pour vivre et être toi-même en français.

Garder ton objectif en tête, c'est ce qui te donnera la motivation de continuer et t'aidera à progresser.


Et toi, quelle est ta "douleur" en français ? Et quelle est ta "randonnée", ton objectif ?


Prends quelques minutes pour réfléchir à ton apprentissage du français pour atteindre ton objectif : que fais-tu pour muscler ton français ? comment le fais-tu ? sais-tu observer les avancées et les effets positifs ? réussis-tu à être toi-même en français ?


Partage ton histoire ou ton opinion en commentaire !


39 vues2 commentaires